Dans son nouvel ensemble, Baroque SaMuse [The Baroque Muse], Hendrik Bouman réunit d’éminents musiciens venant de divers pays, avec qui il a collaboré étroitement au fil des années et a mis en première ses œuvres:

Simon Standage (The English Concert, Academy of Ancient Music, Collegium Musicum 90 - Royaume Uni);

Olivier Brault (Apollo’s Fire, Akron Symphony - USA; Sonate 1704, Les Boréades - Montréal);

Heiko ter Schegget (Amsterdam Baroque Orchestra, Nederlands Bachvereniging, Pays Bas);

Grégoire Jeay (Tafelmusik, Toronto, Les Boréades, Montréal);

Tormod Dalen (Concert Spirituel, Paris, Orchestre Baroque de Norvège);

Hajo Bäss (Staggione Frankfort; cofondateur des ensembles Musica Antiqua Köln et Les Adieux).

Son prochain projet fut la mise en première à Brighton, suivi par l'enregistrement sur disque de ses ‘5 Baroque Concertos for Anna’ au  Firle Place, Sussex, Angleterre.


À propos de ce disque, la revue brittanique spécialisée The Harpsichord & Fortepiano,10 écrit: “La composition de Bouman est élégante et se base sur une profonde connaissance des styles

En 1976, avant d'achever ses études avec Ton Koopman au Conservatoire de musique d'Amsterdam, Hendrik Bouman débute sa carrière comme claveciniste du groupe Musica Antiqua Köln (1976-83) avec un premier disque chez EMI/Reflex récompensé d'un Prix Edison.


Avec les nombreux enregistrements pour DGG/Archiv et les tournées internationales sous les auspices de l’Institut Goethe (Asie, Inde, Amériques du Nord et du Sud), Hendrik Bouman acquiert rapidement une réputation de "cet extraordinaire claveciniste”.1 Avec ses collègues Hajo Bäss, Reinhard Goebel, Wilbert Hazelzet et Jaap ter Linden, Hendrik Bouman contribua à établir, sur scène et sur disque, de nouvelles critères dans l’interprétation de la musique ancienne.

historiques et son interprétation; l'écriture pour cordes est exemplaire; quant au choix de ses artistes, Bouman n’accepte aucun compromis; le disque brille dans une exécution instrumentale des meilleures qui nous rappelle que la musique est une forme suprème de divertissement."


De 2009 à 2016, les solistes du Baroque SaMuse enregistrent en Angleterre et en Allemagne pour ARYA les œuvres de Hendrik Bouman qu’il a composées pour instruments solo, sur son CD 7 Baroque Solos for Anna.

Il continue d'enregistrer ses œuvres pour clavier pour ARYA au Canada, en Angleterre et en France, notamment le CD 3ème Notebook for Anna au pianoforte, ainsi que les Notebook for Anna IV&V au clavecin qu’il a conçu et construit en 2006.

En 2018, pour marquer le 20e anniversaire

de la première publication sur CD

des œuvres de Hendrik Bouman,

ARYA produit un coffret de 7 CD

avec ses concertos, solos et

musique pour clavecin, pianoforte

et piano, en édition limitée.

En 2011 Hendrik Bouman dirige à Amsterdam la première mondiale de sa composition La Festa di Lucia pour ensemble à cordes, œuvre commandée par des membres de l'Orchestre du XVIIIe Siècle en honneur du violoniste Lucy van Dael, co-fondatrice de l'orchestre et son violon solo durant vingt ans.

En Inde, à Auroville, communauté internationale sous le patronage de l'UNESCO, Hendrik Bouman reçoit en 2008 la commande pour une musique de scène accompagnant la production du Malade Imaginaire de Molière dont il est chargé de la direction musicale.


Première mondiale des ‘5 Concertos for Anna’ de Hendrik Bouman à Brighton, Royaume Uni

The Baroque Muse / Baroque SaMuse, direction Hendrik Bouman

de gauche à droite: Heiko ter Schegget, Hendrik Bouman, Simon Standage,

Olivier Brault, Judy Tarling, Andrew Kerr, Tormod Dalen

Lucy van Dael & Sieuwert Verster,

co-fondateurs de l’Orchestre du XVIIIe Siècle, lors de la premiere  de ‘La Festa di Lucia’

 

Parmi les nombreux prix prestigieux que Hendrik Bouman a reçu de l'Allemagne, la France, le Pays -Bas et le Canada pour ses enregistrements et 50 ré-éditions avec DGG/Archive, EMI, Baroque-Nouveau / ARYA, on compte le Prix Edison (Pays-Bas), Artiste de l'Année du Deutsche Phono-Akademie, le Prix Buxtehude, le Prix de Carrière pour de Jeunes Artistes de l’État fédérale du Nordrhein Westphalen, le Deutscher Schallplattenpreis, Le Grand Prix National du Disque, et Le Grand Prix International du Disque de la France, Early Music Award, Gramophone Award, BBC Répertoire Recommandé du Royaume Uni ainsi que plusieurs Diapason d’Or, Répertoire Recommandé, Choc de la France. 11


Mentionnons également le Programme CD de la Fondation SOCAN (association canadienne des compositeurs), attribué à Hendrik Bouman pour la distribution aux radio-diffuseurs du monde entier de son album Notebook for Anna I&II de ses compositions baroque et classiques pour clavecin et piano.


Depuis une vingtaine d’années Hendrik Bouman reçoit des éloges du monde de la musique pour un autre volet de son expertise - sa composition en style baroque et classique qu’il dédie à son épouse et muse Anna. Il a écrit, jusqu'à date, 135 œuvres (l’équivant de 20 CD) pour le clavecin, pianoforte et clavicorde, d'autres instruments solos, de la musique de chambre et d'orchestre, y inclu une symphonie classique, de la musique vocale ainsi que de la musique de scène pour le théâtre baroque.


Il a enregistré à ce jour 7 CD de ses œuvres. 100 compositions ont été mises en première, en solo, en duo et trio, et au sein de ses ensembles Concerto Felice, Baroque SaMuse/The Baroque Muse, en France, en Belgique, au Pays-Bas et au Royaume Uni, au Canada, en Afrique du Sud et en Inde. Sa musique est également jouée en Allemagne, en Italie, en Suède, en Norvège et aux États Unis.


Le jour de Noël 1994, CBC Maritimes diffuse en direct Hendrik Bouman jouant de la musique de Noël qu’il a composée ainsi que ses transcriptions et arrangements, tout écrites en style baroque. Le premier septembre 1997 Hendrik Bouman compose spontanément son HRH Princess Diana's Ground 8 qui sera choisi comme trame sonore d'un hommage télévisé le lendemain par CBCTV Maritimes aux nouvelles du soir. L'année suivante Radio Canada sélectionne son Menuet du Matin comme thème de l'émission nationale quotidienne Les Bonheurs de Sophie.


En 1999, suite au succès qu'il remporte avec son album double Notebook for Anna I & II  de ses compositions solo pour clavecin et piano, Hendrik Bouman, l’invité du Maritime Conservatory of the





Récital & conférence dans le série de concerts de l’Aurodhan Galerie d’Art Pondicherry, Inde 14

Hendrik Bouman, en tant que soliste sur le clavecin et le pianoforte, est invité à donner des récitals en Europe, au Canada, aux États Unis, en Afrique du Sud, et en Inde. De nombreux récitals sont enregistrés par des radio-diffuseurs en Europe et au Canada, ainsi qu'aux chaînes de télévision canadiennes, italiennes, et danoise.


Au cours de sa carrière Hendrik Bouman donne des récitals en duo avec des artistes de renom international:

solistes vocaux - Carolyn Watkinson, Nancy Argenta, Lyne Fortin, Susie LeBlanc, Max van Egmond, Charles Daniels, Michel Ducharme;

violonistes - Simon Standage Marie Leonhardt, Olivier Brault, Hajo Bäss, Hélène Plouffe, Reinhard Goebel, Jean-François Rivest;

flûtistes - Heiko ter Schegget, Francis Colpron, Wilbert Hazelzet, Liselyn Adams, Grégoire Jeay;

violoncellistes - Tormod Dalen, Susie Napper, Jaap ter Linden, Ifan Williams; et clavecinistes - Mireille Lagacé, Ton Koopman.

Hendrik Bouman est invité à donner au pianoforte le Concert Prestige2 du Festival Mozart de l'Opéra de Montréal avec son invitée, le soprano Nancy Argenta, pour célébrer le bicentenaire de Mozart, et en récital avec son compatriote hollandais, le baryton Max van Egmond, Bouman enregistre le Winterreise de Schubert pour Radio Canada.

Hendrik Bouman dirige son Orchestre Les Nations de Montréal

en répétiton pour la première mondiale au XXe siècle de l’opéra‘Amadis’ de J.-B.Lully

Hendrik Bouman dirige de son clavecin

l’Orchestre Les Nations de Montréal,

Série Ogilvy - CBC Radio Montréal, en-direct

Hendrik Bouman & Simon Standage, Phillip Bate Recital, Holywell Music Room, Oxford University, Royaume Uni

           


Musica Antiqua Köln

Hendrik Bouman 2ème du coté droit

 

Festival ainsi que le City of London Festival, Royaume Uni, le Festival Mozart de l'Opéra de Montréal, Festival Montréal Baroque, le Festival de Québec et le Festival du Domaine Forget au Canada; il est l'invité de séries de renom telles que Musica e Poesia à Milano, Italie, Concerts Palais Lascaris et Musique de Chambre de l’Opéra de Nice, France, Musée de la Cité de la Musique, Paris, Handel House à Londres, et à Montréal les Concerts de la Chapelle historique du Bon Pasteur et les Concerts Populaires d'Été de la Ville de Montréal.

Il donne des concerts sur des scènes prestigieuses: le Concertgebouw d'Amsterdam, le Queen Elizabeth Hall et le Wigmore Hall de Londres, l'historique Holywell Music Room et le Museé Ashmolean d'Oxford, le Jordan Hall de Boston, la Chapelle Royale du Château de Versailles, Musée Chagall et Palais Lascaris de Nice, la Basilique San Marco à Venise, le Palais Schwetzingen, Allemagne, la Place des Arts et la Basilique Notre Dame à Montréal, Palais Schwartzenberg de Vienna, Liszt Hall à Budapest, Gulbenkian Hall à Lisbonne.

Occasionnellement il donne des concerts sur des précieux instruments antiques, tels que des clavecins Ruckers (Münster), Couchet et Delin (Bruxelles), Goermans, Tisserman, Smith et Kirckman (Oxford), Zell (Hamburg), Dulcken (Nuremberg), Taskin (Milan), Ruckers-Taskin (Paris); un clavicorde de Hass (Oxford); un piano carré de Clementi (Nice); et des pianos du XIXème siècle des collections privés, comme Chickering (Canada), Érard et Broadwood (Royaume Uni).

Il se joint à Ton Koopman pour interpréter à Bonn et Duisburg des concertos de Bach pour plusieurs clavecins. En tant que soliste il entreprend des tournées avec l’ensemble Mateus de Marie Leonhardt en Allemagne, Italie et au Pays-Bas, et participe aux tournées des Solistes de Tafelmusik de Toronto au Québec et en Ontario.

Il joue notamment dans de nombreux festivals tels que le Festival Besançon, le Festival de Flandres et Festival de Wallonie en Belgique, le Holland Festival et Festival Oude Muziek aux Pays-Bas, la Berliner Festwoche en Allemagne, le English Bach

Les Nations de Montréal sous la direction de Hendrik Bouman fut le premier orchestre sur instruments d'époque invité à donner deux représentations de musique Baroque et Classique dans les prestigieux Concerts populaires d'été de la Ville de Montréal ayant lieu dans l'arène Maurice Richard devant un auditoire de 5000 personnes.


Hendrik Bouman dirige son ensemble Haydn Heritage dans un enregistrement pour Radio Canada de ‘petits motets’ de maîtres français du baroque retrouvés dans les Archives Québecoises, qui paraît par la suite sur cd pour le label REM /Radio Canada. La revue Diapason qualifie le cd comme “d’un programme rare de tout beauté” joué par l’ensemble “d’immenses qualités musicales et stylistiques.” 6


Hendrik Bouman est chef invité avec le Studio de musique ancienne de Montréal, ainsi que le Portland Baroque Orchestra & Choir, notamment dans le Messie de Handel dont l'interprétation reçoit l'éloge de la presse: "irrésistible, intelligent, exultant" 7.

Hendrik Bouman débute sa "carrière météorique"3 de chef d'orchestre en 1985 à Montréal en dirigeant "magnifiquement”4 cinquante musiciens et une centaine de choristes dans la messe québécoise Tu me cherches du compositeur Alain Pièrard pour une assemblée de deux mille personnes réunies à la Basilique Notre Dame pour célébrer l'Année Internationale de la Jeunesse.


L'année suivante Hendrik Bouman fond son orchestre baroque Les Nations de Montréal et se taille rapidement une réputation de chef "litéralement habité par la musique”.5


À l'occasion du tricentenaire de Jean-Baptiste Lully, Radio Canada diffuse en direct la première mondiale de l'ère moderne de son opéra Amadis de Gaulle, dans laquelle Hendrik Bouman dirige son orchestre Les Nations de Montréal et les solistes et choeur de l'Atélier de l'Opéra de l'université Laval. Cet enregistrement qui reçoit l’éloge unanime de la presse, fut diffusé par la suite également en France, en Belgique et en Suisse.

"Dans le cadre d'un petit tableau, ou d'un concerto d'une dizaine de minutes, viennent se cristalliser nos amours et nos espoirs les plus chers. Voilà tout l'art du monde."    

                                 Hendrik Bouman

Liens:

  1. 1.Diapason, Paris April 1990 - Critique de Press  CD Musique en Nouvelle France, REM / Radio Canada

  2. 2.The Gazette, Montréal, 1991 - Prestige Concert Critique

  3. 3.The Gazette, Montréal, 2007 - Artist Portrait

  4. 4.The Gazette, Montréal, 1985 -  Concert Basilique de Notre Dame, Montréal

  5. 5.Le Devoir, Montréal, 1988 - Concerts Populaires de la Ville de Montréal

  6. 6.Diapason, Paris April 1990 - Critique de Press  CD Musique Musique en Nouvelle France, REM / Radio Canada

  7. 7.The Oregonian, Portland, Oregon, USA 1990 - Handel’s Messiah

  8. 8.CBCNews Canada,1997 - HRH Princess Diana’s Ground by Hendrik Bouman

  9. 9.Radio France / France Musique 2003 - entrevue en concert

  10. 10. Harpsichord & Fortepiano magazine, 2012 CD 5 Baroque Concerto for Anna

  11. 11. Discographie

  12. 12. Baroque SaMuse Concert Series, Montréal, 2006-2007 - evénements & commanditaire

  13. 13. Baroque by the Sea Eastbourne, United Kingdom, 2009 - evénements & commanditaire

Hendrik Bouman dans la série de Musique de Chambre de l’Opéra de Nice, au Musée Chagall, 2017. Il joue le clavecin Dowd dont le couvercle porte une peinture signée Chagall 

Hendrik Bouman en récital  avec ses œuvres à Nice, France, sur un clavecin qu’il a conçu et fabriqué en 2006; peinture  signée Gino Arcidiacono

Hendrik Bouman, chef et soliste, avec Concerto Felice

Beaulieu sur Mer, 2002 - de gauche à droite:

Hajo Bäss, Flavio Losco, Patricia Gagnon, Alain Pièrard, Jean-Paul Talvard, Hendrik Bouman, Benoît Machuel

Baroque SaMuse, direction Hendrik Bouman

au Festival Baroque Montréal 2007

de gauche à droite: Olivier Brault, Hendrik Bouman, Isabelle Bozzini, Grégoire Jay, Hélène Plouffe

La carrière inusuelle et multi-dimensionnelle de Hendrik Bouman, qui comprend en outre l'interprétation au clavecin et pianoforte, l'improvisation et la composition, la direction d’orchestre et même la facture des clavecins sur lesquels il joue, attire l'attention des média radio/télévision. Plusieurs premières et de nombreux portraits d'artiste sont diffusés par CBC/Radio Canada, CBCTV et ATV Canada.


En 2003, le jour de Pâques, Radio France dans le cadre de l'émission À l'Improviste diffuse un récital

de Hendrik Bouman dans lequel il joue ses improvisations ex-tempore sur le clavecin historique de Ruckers-Taskin de 1647 au Musée de la Cité de la Musique à Paris. Dix ans auparavant, suite à une invitation de Radio Canada, Bouman introduisit pour la première fois une improvisation impromptue dans son récital de clavecin au Festival Domaine Forget au Québec.


Le jour de Noël 2015, la chaîne australienne Fine Music FM dédie un programme d’une heure à la diffusion des œuvres de Hendrik Bouman.

 

Hendrik Bouman dirigeant

la première mondiale de sa

‘Festa di Lucia’ à Amsterdam

Hendrik Bouman dans la production du

'Malade Imaginaire', Auroville, Inde, 2008

Hendrik Bouman, ayant passé de longues séjours en Inde avec son épouse Anna et leurs enfants, s’est inspiré par les traditions musicales et spirituelles indiennes cequi a contribué à se mettre à la composition. En nourissant la corrélation entre l’écriture et le jeu musical, il applique le principe de tradition vivante au patrimoine musical de l'Europe des XVIIème et XVIIIème siècles.

En 1999 Concerto Felice organise également le Festival Halifax 1749 Baroque, Canada, dans lequel ses deux fondateurs, Hajo Bass et Hendrik Bouman, donnent des recitals qui comprennent des premières d’œuvres de Hendrik Bouman pour violon et clavecin, et pour violon non-accompagné.


Concerto Felice fait son début européen à Beaulieu sur Mer, France, suivi par un concert dans le cadre du Festival de Wallonie en Belgique. Hendrik Bouman et son ensemble, maintenant sous le nom Baroque SaMuse participent en 2007 au Festival Montréal Baroque dans un programme dédié entièrement aux œuvres de Hendrik Bouman sous le titre Au Septiéme Ciel.

Performing Arts à Halifax, donne un récital de nouvelles premières enregistré par CBC Halifax .


Par la suite au Festival Indian River, CBC Maritimes enregistre pour son émission All the Best un concert entièrement consacré aux œuvres baroques pour ensemble et orchestre de Bouman, mises en première mondiale avec son ensemble Concerto Felice qu’il vient de fonder avec son ancien collègue de Musica Antiqua Köln, le violoniste Hajo Bäss.

Concerto Felice, Indian River Festival, 1999

Hendrik Bouman en recital au

Handel House, Londres

Little BachTrack composé  et interprété par ©Hendrik Bouman

CD Notebook for Anna  I [1997] ARYA

vidéo - partition & musique

Hendrik Bouman est récipient de bourses du Québec, du Canada Maritime, de l'Italie pour la production de concerts, la recherche, la fabrication d'instruments, la composition, la production et la réédition de disque (Little Notebook for Anna I & II) ainsi que la production des séries et festivals qu’il fond et dirige notamment pour mettre en vedette sa musique en style historique: 


Halifax 1749 Baroque (Halifax, Canada) 1999; commanditaire le Ministère de l’Éducation &  Culture de Nouvelle Écosse et le Maritime Conservatory of the Arts;


Baroque by the Sea (Maritimes canadiennes) 1999 & 2005; commanditaire le Ministère de l’Éducation &  Culture de L’Ile du Prince Édouard;  12


Série de concerts Baroque SaMuse (Montréal, Canada) 2006-2007 1 ; commanditaire La Guilde des Musiciens et la Ville de Lachine;


Série de concerts & Festival Baroque by the Sea Eastbourne (Royaume Uni) 2009  13 commanditaire Berkeley Homes UK pour leur mise en disposition de la Chapelle de Tous Saints, Eastbourne, comme salle de concert.

Ancien professeur de clavecin, pianoforte et ensemble baroque à l'université Concordia et à l'université Laval à Québec, Hendrik Bouman est invité en France, à Monaco, en Allemagne, en Suède, aux États Unis, au Canada et en Inde à donner des récitals-conférences, des cours de perfectionnement et des masterclass, incluant l’interprétation, la musique de chambre et d’orchestre, le clavecin et le pianoforte, et notamment l’art de l’improvisation et la composition en styles baroque et classique.


Il prépare des candidats en clavecin pour des compétitions internationales telles qu’à Paris et Bruges, et il accompagne sur leur chemin de perfectionnement d’aspirants compositeurs qui désirent maîtriser l’écriture des styles baroque et classique.


Hendrik Bouman a poursuit son parcours musical en Allemagne et par la suite en résidant avec sa famille au Québec, dans les Maritimes canadiennes, en Italie, en France et au Royaume Uni. Cet expérience l'a mis en contact avec des collègues venant de divers souches culturelles dont il assimila des caractéristiques dans ses pratiques et concepts musicaux. Hendrik Bouman, par sa maîtrise de cinq langues européennes, établit un rapport linguistique avec les divers langages musicaux de l'époque du baroque et classique.